RETOUR ESPAGNE AU COEUR
Janvier 2003
Les derniers soldats de la République espagnole
Un aspect peu connu du combat contre la dictature franquiste

LES MAQUIS DE L’IMPOSSIBLE ESPOIR
LES GUÉRILLEROS DES PICS DE L’EUROPE
un film de Dominique GAUTIER et Jean ORTIZ

les maquis des Pics de l'Europe

Musique originale, création flamenca et guitare :
Manuel RODRÍGUEZ
Chant flamenco : Juan FERNÁNDEZ
Co-production : Les Films Jack Fébus - CREAV Atlantique
Durée : 1 heure
Standard : DVCAM – BETACAM
Disponible en copie VHS

Octobre 1937 : le nord de l’Espagne tombe aux mains des franquistes. Les vainqueurs s’acharnent contre " l’Espagne rouge ". Une poignée de républicains, les " huidos " (fugitifs), parviennent à se cacher, puis peu à peu à s’organiser.

Dès lors, "los maquis", "los del monte", vont tisser les fils d’une résistance stoïque. Aux pires moments de la répression franquiste, en Cantabria, le maquis de CEFERINO MACHADO résiste, de Santander jusqu’aux somptueux Pics de l’Europe. A la fin de 1944, ces guérilleros sont rejoints par des résistants espagnols qui ont contribué à libérer la France. Les maquis de Cantabria se constituent en " Agrupación Guerrillera de Santander ".

Derniers soldats de la République espagnole, ces combattants antifascistes sont considérés par la dictature comme des " bandits ". Ils le resteront, dans les textes officiels, jusqu’en mai 2001. Les deux figures légendaires de ce maquis cantabrique, JUANÍN et BEDOYA, tomberont en 1957. " LES MAQUIS DE L’IMPOSSIBLE ESPOIR " exhume de l’oubli, de la peur, une mémoire clandestine : l’histoire de ces " vaincus magnifiques ".

Jean ORTIZ, Maître de Conférences à l’Université de Pau - FRANCE
Pour projections et débats : Tel 05 59 30 95 38 - Tel-fax 05 59 84 45 57 - Portable 06 70 41 87 06