RETOUR
Pablo Neruda : "Venez voir le sang dans les rues"
Le poète fut consul du Chili à Madrid de 1934 à 1936.
Generales 
traidores :
mirad mi casa muerta 
mirad España rota.
pero de cada casa muerta sale metal ardiendo 
en vez de flores, 
pero de cada hueco de España 
sale España,
pero de cada niño muerto sale un fusil con ojos, 
pero de cada crimen nacen balas 
que os hallarán un día el sitio 
del corazón.

Preguntaréis ¿ por qué su poesía
no nos habla del sueño, de las hojas,
de los grandes volcanes de su país natal ?

¡ Venid a ver la sangre por las calles,
venid a ver
la sangre por las calles,
venid a ver la sangre
por las calles !

Extrait de "Expliquons-nous"
Espana en el corazon
Pablo Neruda - 1936

Généraux 
Traîtres : 
Regardez ma maison morte 
Regardez l'Espagne blessée. 
Mais de chaque maison sort un métal ardent 
En guise de fleurs, 
Mais de chaque blessure de l'Espagne 
Sort l'Espagne, 
Mais de chaque enfant mort sort un fusil avec des yeux, 
Mais de chaque crime naissent des balles 
Qui trouveront un jour la place 
de votre coeur. 

Vous demandez pourquoi ma poésie 
Ne parle pas du songe, des feuilles, 
Des grands volcans de mon pays natal ? 

Venez voir le sang dans les rues, 
Venez voir 
Le sang dans les rues, 
Venez voir le sang 
Dans les rues ! 
 

RETOUR