RETOUR Espagne au Coeur
Les fusillés de Barcelone
El Fossar de la Pedrera... Tout en haut du magnifique cimetière de Montjuich à Barcelone, une fosse commune de 28 m de haut (cadavres et remblais), constituée à partir de 1939. Estimation : 32 000 à 35 000 cadavres, la plupart : des indigents et aussi ...des milliers de fusillés par Franco.
Reportage photographique réalisé en juillet 2004 par Henri Farreny del Bosque - Volume total des fichiers images : environ 1 MO

1939, Franco a gagné la guerre...
la répression - féroce - commence.
"L'été 1939 fut la fête des informateurs, des revanchards et des assoifés de sang" (Hugh Thomas - La Guerre d'Espagne - R. Laffont).
"Les procès se succèdent à longueur de journée à un rythme tel que je les qualifierais pratiquement de sommaires. Il y a encore un grand nombre d'exécutions. Rien qu'à Madrid, entre 200 et 250 par jour, à Barcelone 150, et à Séville 80" (témoignage rapporté par Hugh Thomas)
A Barcelone, beaucoup d'exécutions avaient lieu
sur la plage au sinistre Camp de la Bota.
Estimation de l'historien Josep Maria Solé Sabaté : 1689 fusillés dans ce  seul camp. Les dernières exécutions au Camp de la Bota eurent lieu le 14 mars 1952, soit treize ans après la fin de la guerre civile ! (*)
Montjuic
Montjuic
Als immolats per la llibertat a Catalunya
Ereu alë i ara sou terra que amb vostra noble sang vau regar
Vergonya inutil pels qui us assassinaren doncs la justicia trionfara
Epitaphe
Aux immolés pour la liberté en Catalogne
. Vous étiez le souffle, désormais vous êtes sous la terre irriguée par votre noble sang.
Honte inutile à ceux qui vous assassinèrent car la justice triomphera.

Montjuic
Monjuic
Une trentaine de colonnes identiques à celle-ci, portent gravées sur leurs quatre faces, les noms des martyrs fusillés par les hommes de Franco.
"Dans ce Fossar de la Pedrera reposent ceux qui furent fusillés au Camp de la Bota et en d'autres lieux par les forces fascistes depuis 1939. Pour beaucoup d'entre eux, on ne connaîtra jamais le nom. Mais notre hommage s'adresse à tous."
Montjuic
Montjuic
"A la mémoire des combattants internationaux pour la République Espagnole"
Plaque offerte par un groupe d'antifascistes allemands en septembre 2001
"En hommage aux combattants autrichiens des Brigades Internationales
tombés dans la lutte antifasciste pour la liberté de l'Espagne et de l'Autriche"
Fossar de la Pedrera - Barcelona

Vue aérienne du Fossar de la Pedrera sur la colline de Montjuic à Barcelone.

Le projet architectural a été réalisé en 1984 par Beth Gali assistée de Marius Quintana, Pere Casajoana et Ignasi de Lecea.
Montjuic

L'Amicale de Catalogne des Anciens Guérilleros à la mémoire de tous les guérilleros morts, partout en Catalogne, en combattant pour la liberté (1939-1955) - Note : cette amicale regroupe des guérilleros ayant aussi combattu en France contre les nazis. Sur la photo, à droite, Luis Bielsa Martí, un des responsables de cette Amicale, également président de l'association Ex Presos Politics - (anciens prisonniers politiques) au côté de Enric Farreny i Carbona, ancien soldat républicain.
Montjuic
Montjuic
Tombe de Joan Comorera, un des fondateurs du Parti Socialiste Unifié de Catalogne (PSUC), rentré en Espagne en 1951 pour continuer la lutte.
Arrêté en 1954, condamné à 30 ans de prison, il meurt à Burgos en 1958.
Aux hommes et aux femmes du PSUC, morts dans la lutte antifranquiste, pour la démocratie, le socialisme et les droits nationaux de la Catalogne.
Montjuic
Ancien député communiste allemand, Hans Beimler, fut le commissaire d'un des premiers bataillons des  Brigades internationales, la "Centurie" Thaelmann.
Il fut tué sur le front de Madrid en octobre 1936. Antifasciste de la première heure, Hans Beimler avait été interné à Dachau par les hitlériens le 11 avril 1933. Il parvint cependant à s'en 'échapper, in extremis, un jour avant la date prévue pour son exécution.
Note : dans le bataillon commandé par Hans Beimler, se trouvaient 18 anglais parmi lesquels Esmond Romilly, un neveu anarchiste de Winston Churchill !
Montjuic

(*) Les derniers suppliciés du camp de la Bota furent cinq anarchistes : Pere Adrover, Jordi Pons, Josep Pérez, Genís Urrea et Santiago Amir, exécutés le 14 mars 1952.
Au Fossar de la Pedrera se trouve la tombe du Président de la Generalitat Lluís Companys, réfugié en France en 1939 puis livré à Franco en août 1940 par la Gestapo. Après un simulacre de procès, Lluis Companys fut fusillé à Montjuïc le 15 octobre 1940.
Epitaphe en haut à gauche : Le triomphe du fascisme en Espagne fut le début d'un processus qui porta Hitler à anihiler la dignité humaine. Des millions d'hommes, parmi lesquels 6 millions de juifs, en périrent. Gloire aux milliers de volontaires qui combattirent le fascisme les armes à la main. Parmi ceux-ci, les juifs formèrent un contingent très important.
Haïm Herzog, président de l'Etat d'Israël. 
Epitaphe en haut à droite : Notre dette est immense envers les héros juifs qui dans toutes nos brigades ont écrit des pages magnifiques. Montrons au monde ces exemples glorieux d'abnégation.
Luigi Longo (Luigi Gallo), inspecteur général des Brigades Internationales