RETOUR

1939-1975
La dictature franquiste
De 1936 à 1939, la guerre civile a fait près de 900 000 morts. Environ 500 000 républicains ont quitté l'Espagne et se sont réfugiés, pour la plupart, en France.
D'avril 39 à juin 44,  192 684 républicains meurent encore ou sont exécutés dans les camps et les prisons du général Franco.
La guerre est finie, la dictature franquiste s'abat sur l'Espagne.
Pour "christianiser" le pays, l'enseignement est confié à l'Eglise (6000 instituteurs de gauche ont été exécutés). La manifestation publique des langues et cultures régionales (langues catalane et basque par exemple) est rigoureusement interdite, le régime développe une "castillanisation" forcée de la société. 
El Caudillo (chef) Francisco Franco, exerce un pouvoir absolu, autoritaire et répressif. 
Alors que la guerre civile est terminée depuis des années, les tribunaux franquistes ne cessent de prononcer des condamnations à mort.
(Par exemple : Julian Grimau fusillé le 20 avril 1963, Francisco Granado et  Joaquin Delgado garrottés le 17 août 1963, Salvador Puig Antich garrotté le 2 mars 1974).
Franco meurt dans son lit le 20 novembre 1975
Trois ans plus tard, 87,8% des électeurs espagnols adoptent une nouvelle Constitution.
Après une éclipse tragique de quarante années, l'Espagne renoue enfin avec la démocratie.   
RETOUR
 
Qui était Franco  ?   "De 'Franquito' a ¡Franco, Franco, Franco!"
un texte en espagnol de Manuel VÁZQUEZ MONTALBÁN paru dans EL PAIS avec des photos du dictateur