RETOUR
Printemps 1939 sur la plage d'Argelès sur Mer  (Pyrénées Orientales - France)
Quelques mois ont passé depuis l'entrée en France et l'internement dans les camps.
Après la chute de Madrid (1er avril 1939), Franco est maître de l'Espagne.
Sur la plage d'Argelès, pour ne pas sombrer davantage, malgré les dures conditions, la solidarité s'organise et s'exprime sous diverses formes.
Des journaux de fortune sont édités, tapés un à un à la machine, illustrés à la main, ils circulent dans l'enceinte du camp.
Ci-contre, celui des étudiants de la Fédération Universitaire Espagnole où la volonté de stimulation culturelle est très forte. L'arrivée prochaine d'un camion de livres est soulignée comme un événement de première importance.
Collection : Enric Farreny
Fac-similé grandeur nature : cliquer ici.
Argeles - Tapia En date du 21 avril 1939, le bulletin évoque le prochain départ d'aviateurs basques et de brigadistes.
"Han salido de este campo... y van a otro, el de Gurs".

Traduction :"Ils ont quitté ce camp, ils vont vers un autre : celui de Gurs".
Hélas, le voyage n'est pas fini pour beaucoup d'espagnols.
Livrés aux allemands certains seront plus tard envoyés au camp d'extermination de Mauthausen.