RETOUR
La Generalitat de Catalunya en exil
Lluis Companys, fusillé en 1940.
Lluis Companys
Lluís Companys
Membre de l'Esquerra Republicana (gauche républicaine), Lluís Companys (1882-1940) est élu président de la Generalitat de Catalogne en 1933. 
En 1939, après la victoire de Franco, il trouve refuge en France. En août 1940, à la demande des autorités franquistes, il est arrêté par la police militaire allemande. Livré au gouvernement de Madrid, il est condamné à mort par un Conseil de Guerre et fusillé au Fort de Montjuich à Barcelone le 15 octobre 1940. 
Années d'exil
Selon les termes de la loi catalane, Josep Irla (1876-1958), président du Parlement de Catalogne, assure l'intérim. Le 7 mai 1954, dans les locaux de l'ambassade d'Espagne au Mexique (pays n'ayant pas reconnu le régime politique de l'Espagne franquiste), les députés du Parlement de Catalogne en exil élisent un nouveau président : Josep Tarradellas.  
La restauration de la Generalitat
Deux années après la mort du Caudillo, le président du gouvernement espagnol (Adolfo Suárez) et le roi Juan Carlos reçoivent Josep Taradellas à Madrid. La continuité historique de la Generalitat instituée par la République espagnole en 1931 est ainsi reconnue.
La Généralité de Catalogne est solennellement rétablie à Barcelone en octobre 1977.
affiche companys


Musique de fond : Els Segadors (hymne de Catalogne)
Retour d'exil de J. Tarradellas 23 oct 1977
Josep Tarradellas retour d'exil
à Barcelone le 23 octobre 1977
- RETOUR