RETOUR
No  pasáran
 (Auteur : Leopoldo González)
Ahí van marchando los milicianos
Van para el frente con gran valor.
A dar sus vidas se van cantando
Antes que triunfe Franco el traidor.
En el espacio van los fascistas
Bombas aéreas destrozarán
La bella urbe capitalina
Pero a Madrid . . . ¡ No pasáran !
-
Matan mujeres, niños y ancianos
Que por las calles suelen andar.
Esta es la hazaña de los fascistas
Que allá en la historia se ha de grabar.
Si sangre de héroes regó los campos
Bellas simientes resurgirán
El cañón ruje, tiembla la tierra
Pero a Madrid . . . ¡ No pasáran !
 Octobre 1936,  les troupes fascistes menacent Madrid.
"No pasaran !", l'appel de la Pasionaria donne du courage aux défenseurs de la République. J'ai retrouvé cette chanson sur le site américain de l'University of South Florida Library.
ILS NE PASSERONT PAS !
Là-bas s'en vont les miliciens
Au front ils montent avec courage
Donner leurs vies, ils vont chantant
Pour que ne triomphe Franco le félon.
Dans le ciel vont les fascistes
Leurs bombes volantes peuvent détruire
Notre belle cité capitale
Mais à Madrid ... ils ne passeront pas !
-
Ils tuent femmes, enfants et vieillards
Qui vont par les rues.
Voilà l'exploit des fascistes
Qu'il faut graver dans l'histoire.
Si le sang des héros irrigue les champs
De belles semences germeront 
Le canon rugit, la terre tremble
Mais à Madrid ... ils ne passeront pas !
RETOUR