RETOUR
Coplas de la defensa de Madrid
(Los cuatro generales)
Puente de los franceses (ter)  
Mamita mía  
Nadie te pasa (bis)  
Porque los milicianos (ter)  
Mamita mía  
Que bien te guardan  
- 
Por la Casa de Campo (ter)  
Mamita mía  
Y el Manzanares (bis)  
Quieren pasar los moros (ter)  
Mamita mía  
No pasa nadie (bis)  
- 
Madrid que bien resistes (ter)  
Mamita mía  
Los bombardeos (bis)  
De la bombas se ríen (ter)  
Mamita mía  
Los madrileños.
Octobre 1936,  les troupes de Franco sont aux portes de la capitale.  
"No pasaran !". Le peuple de Madrid, les miliciens et les Brigades Internationales participent à la défense. La ville est bombardée, de durs combats ont lieu
à la Casa de Campo, à la Cité Universitaire... 
Sur un air traditionnel très connu (Los cuatro muleros), la chanson évoque la résistance farouche des républicains. 
Partition et paroles franšaises
RETOUR