RETOUR
Buenaventura Durruti
(Leon, 1896-Madrid 1936)
Sans aucun doute le plus connu des dirigeants anarchistes espagnols.
Dès 1922, Durruti s'engage dans la CNT et crée les groupes anarchistes "Los justicieros" et "Crisol" qui deviendront ensuite "Los solidarios".
En 1932, sa participation à l'insurrection du Haut Llobregat lui vaut d'être déporté à Puerto Cabras.
De retour, il prend encore part en 1933 à diverses insurrections qui échouent.
Lorsqu' éclate le soulèvement militaire nationaliste (18 jullet 1936), Durruti organise de manière très efficace la défense de divers quartiers de Barcelone. Puis il prend la tête d'une colonne qui marche sur l'Aragon où il  impulse la collectivisation des terres et la création du Conseil de Défense de l'Aragon.
En octobre 1936, alors que la capitale de l'Espagne républicaine est menacée, Durruti se rend sur le front de Madrid avec la Columna de Hierro (Colonne de Fer) qu'il a formée.
Mais au cours d'une action restée confuse, Durruti est tué. Des diverses versions contradictoires de sa mort, il en est une qui soutient que Durruti se serait tué lui-même accidentellement avec son propre fusil.
Les funérailles de Durruti à Barcelone donnèrent lieu à une manifestation grandiose dans laquelle s'exprima toute la ferveur populaire envers le dirigeant anarchiste.


 
RETOUR